« Aujourd’hui grâce à Georges Lévêque notre spécialiste-jardin, nous découvrons le Domaine des Rochettes, une pépinière du nord de l’Anjou, qui a acquis une réputation d’expertise dans la culture des grands végétaux d’ornement, à travers une cinquantaine d’espèces différentes.

Cela peut-être le prétexte d’une promenade pour ceux qui seront dans la région à l’occasion des vacances de Noël, d’aller admirer les lauriers du Portugal dont va nous parler, Georges. »

IMG_0141

 Nicolas de Boigne au milieu des lauriers du Portugal du Domaine des Rochettes

 Photo Georges Lévêque

– Georges nous parle avec enthousiasme, des lauriers du Portugal

« Mes vagabondages dans les jardins m’ont conduit récemment au Domaine des Rochettes, une pépinière du nord de l’Anjou, spécialisée dans la production de plantes adultes et formées par la taille.

Des multiples sujets présentés, je suis tombé en arrêt devant une population de lauriers du Portugal (Prunus lusitanica) conduits en cylindre. Ces sujets, qu’on hésite à appeler des arbres ou des arbustes du fait de leurs dimensions, se dressent en colonnes altières sur leur lieu de culture et on les imagine plantés en double alignement dans une entrée de parc conduisant à une belle demeure. Royal !

A défaut d’une telle magnificence, à proximité d’une maison moins somptueuse ou de part et d’autre d’une sculpture de jardin, on pourrait en voir deux ». 

– Georges met en exergue les atouts des lauriers du Portugal

• « Mais pourquoi planter des lauriers du Portugal, jamais proposés ailleurs dans des formes topiaires ?

C’est avant tout une affaire de rusticité. Ni les gels, ni les excès de sec ou d’humide ne les malmènent. Et ni insectes ni maladies pour les torturer comme c’est le cas sur buis, troènes et cyprès.

            IMG_8988 copieIMG_8988 copie

           Les lauriers du Portugal en topiaires du Domaine des Rochettes

                                                   Photo Georges Lévêque

•  Côté résistance au froid, le laurier du Portugal m’avait étonné lors des hivers 1985 et 1986 qui avaient été redoutables dans les jardins. Là même, où laurier palme et laurier noble étaient sortis le bois grillé par la morsure du gel, le laurier du Portugal était resté indemne. Bon point !

• Côté sol, pas d’exigence particulière : de la terre ordinaire. Pour l’exposition, même souplesse : du soleil, un peu, beaucoup ou pas du tout.

Les sujets exceptionnels du Domaine des Rochettes mesurent entre 3 et 5 mètres de haut et ils sont âgés de 25 à 35 ans. Pour conserver cette allure colonnaire qui m’a ébloui, il faudra prévoir une taille d’entretien chaque année avant l’été. »

 

• L’histoire du Domaine des Rochettes 

Depuis sa création en 1972 par Ghislaine Carlo, le Domaine des Rochettes a acquis une réputation au fil des ans qui a dépassé les frontières régionales. C’est grâce à sa fondatrice que cette pépinière atypique a acquis ses lettres de noblesse tant par les espèces d’exception proposées que par leur taille, leur forme, en un mot ce sont des arbres uniques.

Ainsi Ghislaine Carlo présente notamment, une cinquantaine de variétés de Camellia et a permis de relancer en France, la mode des jardins blancs. Cette autodidacte, passionnée de botanique a été pionnière dans son domaine et a réussi à faire connaître la Pépinière, aux collectionneurs du monde entier.

Aujourd’hui, elle passe le relais à Nicolas de Boigne en qui elle a trouvé un digne successeur pour le Domaine. Ce viticulteur et négociant en vins, amoureux des beaux sites, est tombé sous le charme de la Pépinière, au point de changer de métier.

Mais, la culture des arbres n’est guère éloignée de celle des vignes et Nicolas de Boigne saura conserver l’esprit qui règne dans la Pépinière, insufflé par sa créatrice.

• Pour en savoir plus sur le Domaine des Rochettes, visitez le site : www.domainedesrochettes.com et pour des informations complémentaires sur des variétés d’arbres, vous pouvez contacter Nicolas de Boigne au 06 87 81 53 36

• Pour connaître mieux Georges Lévêque et découvrir ses superbes photos, visitez son site : www.georgeslevequejardins.com et pour aller voir les expositions qu’il organise autour des jardins, allez sur : http://georgeslevequejardins.com/exposition2013

Françoise Attali – www.danslamaisondefrancoise.fr